Un exercice qui permettra de nombreux développements

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

07022015

Message 

Un exercice qui permettra de nombreux développements




L'exercice de la bougie est spécialement adapté et à conseiller à tous ceux qui éprouvent de la difficulté à calmer leur effervescence mentale.
Le principe consiste à allumer une bougie et à se concentrer dessus durant quelques minutes en confiant à la flamme toutes les pensées parasites.
L'exercice terminé on respectera la flamme en l'éteignant sans souffler dessus...
N'hésitez pas à raconter votre expérience!

Admin
Admin

Messages : 22
Date d'inscription : 01/02/2015

http://bistrot-rose-croix.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Un exercice qui permettra de nombreux développements :: Commentaires

avatar

Message le Sam 7 Fév - 12:28 par Mr.Carbone

Cet exercice me fait beaucoup de bien, dès que j'observe la bougie, le mental s'apaise et je ressens une détente quasi hypnotique. Parfois j'entre en profonde transe ou je ne ressens plus mon corps, n'ait plus aucune pensée ni vraiment d'émotion, c'est très difficile pour moi de comprendre, et encore plus d'exprimer ces expériences.

J'espère bien pouvoir un jour ressentir sans arrêt cet état de paix et de bien-être que je ressens lorsque je fais cet exercice. Pour l'instant lorsque la flamme est éteinte , le mental redémarre peu de temps après.

Voilà pour mon petit partage. sunny

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 7 Fév - 15:38 par Bistrotier

Merci pour ce partage.
Quand le mental s'arrête et que la vision objective se fatigue un peu, la vision subjective s'entrouvre et laisse parfois passer "autre chose"... C'est là qu'il y a des choses importantes auxquelles il convient d'accorder de l'attention.
Dans un deuxième temps, l'exercice sera complété par quelques astuces traditionnelles, mais c'est important de le pratiquer auparavant 20 ou 30 fois pour être familiarisé avec certains effets.
Mais naturellement il ne s'agit jamais de "forcer les choses" mais plutôt d'avancer progressivement pour laisser se produire l'alchimie du feu!
Notre Être intérieur le vaut bien!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 7 Fév - 16:24 par PtahHotep

Souvent dans les études j'ai fait cet exercice , là où je sens qu'il y a une harmonie entre les deux plans , c'est quand l'aura de la bougie change en une belle lumière verte, un vert surprenant sans forcer elle vient toute seule
voila pour mon partage .PtahHotep

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 9 Fév - 11:20 par Admin

La couleur verte pourrait être l'indication d'un grand cœur...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 11 Fév - 20:34 par Lis

Quand je fixe la bougie pendant un certain temps, je vois un arc-en-ciel autour de la flamme. Aussi, pendant un moment, quand mes poumons s'emplissait d'air, la flamme s'élargissait et quand ils se vidaient d'air, elle s'affinait. Je ressentais sa chaleur partout dans mon corps comme si j'avais fusionner avec elle. Est-ce que tout ceci fait un sens?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Fév - 10:25 par Bistrotier

Bonjour Lis,
A quoi fais-tu allusion par arc en ciel? Il y a en effet très près de la flamme un petit arc en ciel, mais plus largement autour de la flamme il y a aussi une aura circulaire avec différentes couleurs. Cette aura va très loin et plus on progresse plus on la voit loin...
Quand tu inspires, tu te charges de Force Vitale et ça peut avoir certains effets comme celui que tu décris, mais il est possible que cela ne se produise pas forcément à chaque fois...
Bonne continuation!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Fév - 17:48 par Lis

Bonjour,
Oui, en fait, c'est un arc-en-ciel de sept couleurs que je vois, mais il n'est pas collé directement sur la flamme. Il est à une certaine distance, environ deux centimètres; et de la largeur de ,5 centimètre pour la flamme d'une bougie: je ne sais pas si cette précision est importante.

J'ai remarqué l'arc-en-ciel intérieur tout près de la flamme, mais aussi celui à l'extérieur comme je décris plus haut. C'est magnifique. Je regardais la flamme et voyais comme un femme les bras vers le ciel qui dansait.

En vous remerciant d'avoir répondu au message précédent.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 12 Fév - 19:28 par Bistrotier

Ok Lis.
Ce serait utile pour toi de dessiner quelque part l'aura de ta bougie.
C'est peut être même l'occasion de consacrer un carnet ou un cahier spécial aux études rosicruciennes.
Les rosicruciens japonais nomment cela "l'ouverture du Hikey".
En effet, le Rosicrucianisme donne des résultats rapides et dans peu de temps l'aura de tes bougies changera...
Ce sera certainement très agréable de retrouver ton dessin dans quelques années.
De même, tu vas rapidement commencer à voir au delà du "halo arc-en-ciel" que tu décris une autre couleur assez pure...
Très rapidement, je proposerai de compléter l'exercice de la bougie par des petites astuces...

Et pardonne-moi cette familiarité consistant à utiliser le tutoiement, mais c'est une habitude traditionnelle parmi les chercheurs de la Rose+Croix qui exprime à la fois le respect de l'autre, la reconnaissance et la fraternité.
Bonne continuation, bien fraternellement.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 13 Fév - 0:24 par Mr.Carbone

Est-ce normal que je ne vois rien de tout cela? PtahHotep voit une aura verte, ma copine Lis, vois un arc-en-ciel de couleur. Je ressens un bien-être, un engourdissement des sens, une paix etc mais je n'ai aucune expérience visuel, je vous envie un peu Wink. Il y a quelque chose que j'ai manqué lol ?
Merci.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 13 Fév - 0:43 par Bistrotier

Oui c'est normal, ça va venir... Pas de panique!
Il faut trouver un état de conscience bien particulier: on se concentre sur la flamme mais il faut décontracter la vision, ne pas être à fond dans le monde physique. C'est une sorte de perception psychique qu'il faut parvenir à éveiller.
La sensation se produit, par exemple, quand on a fatigué la vision objective: le mental débranche un peu la vue une fraction de seconde et l'on voit alors des choses inattendues...
Au bout de quelques tentatives, on peut envisager de déclancher ce processus sans compter sur la fatigue.
Mais ce n'est pas une histoire de volonté: il est important de rester passif et bien détendu.
Bonne continuation!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 13 Fév - 1:05 par Mr.Carbone

Merci pour la réponse, est-ce que la perception psychique que tu nous parle, serais en liens avec la "conscience cosmique" dans le symbole du point dans le carré ? sunny

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 13 Fév - 1:22 par Bistrotier

Non pas encore, mais ça va dans la bonne direction!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 14 Fév - 16:36 par Lis

Bonjour,

L'exercice de la bougie qui fut opéré hier a de nouveau évolué. La femme-flamme qui dansait était nettement plus distincte; dansant seulement de face les fois précédente, cette fois-ci elle tournait sur elle-même. De plus, elle a passé du rouge vif au jaune. Sa tenue, une robe, fut bien visible. Elle a donné naissance à une deuxième flamme au dessus d'elle qui y ait resté un bref moment.

L'arc-en-ciel, lui, était là comme d'habitude, mais plus large cette fois avec un rayon vert prédominant les autres couleurs.

Troisième chose et probable la plus importante: j'ai entendu deux fortes respirations dans mon oreille gauche, mais, comment dire, sans l'entendre véritablement avec mes oreilles. J'ignore si cela serait une sorte de clair-audience?! Ça fait bien peur; j'en ai sorti de ma méditation avec les yeux humides.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 14 Fév - 21:10 par Bistrotier

Bonjour Liz, toutes et tous,
C'est bien Liz, tu obtiens rapidement des résultats!
La réceptivité est présente et tu découvres simplement par ton expérimentation l'existence d'un monde invisible (dans lequel il conviendra de savoir bien se connecter).
Tes yeux humides indiquent qu'il y a une remontée émotionelle (c'est tout à fait naturel).
Et il y a cette "peur" qui se manifeste.
Il me semble utile à ce stade de préciser certaines choses afin de régler certains paramètres afin que ce type d'expérimentation s'inscrive à 100% dans ton cheminement vers la Lumière.

Tout d'abord, la peur...
La peur est un avertissement de l'être intérieur, comme quoi l'instant est important et qu'il y a une ou plusieurs erreurs à éviter afin que tout se passe bien.
A l'inverse si certains paramètres sont mal gérés, la peut peut susciter un blocage qui ferait renoncer à ce type d'exercices pour une durée parfois très longue...

Pour que la progression continue en douceur sans qu'il y ait de peur, l'astuce consiste à "monter" ce que les rosicruciens nomment le "taux vibratoire" en rajoutant 2 petits détails à l'exercice.

La première chose consiste à utiliser de l'encens.
Tous les encens n'ayant pas les mêmes effets, je conseille le plus simple et le plus classique: acheter de l'encens de santal ou d'oliban.
Mais le plus économique et le plus efficace consiste à mon avis à faire brûler des feuilles de sauge séchées.
(La sauge pousse très facilement et planter chaque année 3 graines sur son balcon est très facile... Un sachet de graines ne coûte qu'1 euro et il y en a pour 10 ou 20 ans... Et on ne peut pas se tromper: toutes les variétés de sauges sont satisfaisantes...)

Donc 1- allumer la bougie, 2-faire brûler l'encens ou la sauge avec l'intention de purifier au maximum le lieu en parfaite harmonie avec le Cosmique.

Ensuite on s'installe confortablement devant la bougie et on peut pratiquer une brève décontraction sur toutes les parties du corps (en commençant par en haut) tout en respirant profondément (bien faire fonctionner la totalité des poumons en pratiquant une respiration ventrale qui a la propriété de décontracter le plexus solaire (entre la cage thoracique et ne nombril).

Après cela les conditions vibratoires sont excellentes pour revenir à la concentration sur la bougie et apprécier en particulier sa belle aura...  

Bonne continuation, bien fraternellement.

Dernière édition par Bistrotier le Dim 15 Fév - 2:20, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Fév - 1:58 par Mr.Carbone

Depuis quelque jours, j'ai des monté inexplicable de colère. Cela se manifeste par une forme de tension a l'intérieur, comme si j'étais constamment énervé, un petit rien et j'éclate. Je précise que tout va bien dans ma vie ... et qu'aucune raison extérieur n'est la cause. J'ai déjà entendu dire que cela pouvait être un genre de nettoyage émotionnel.

J'aimerais comprendre ces tensions et surtout savoir si cela pourrais avoir un lien avec l'exercice de la flamme. A quel endroit dans l'enseignement rosicrucien cet exercice nous est présenté?

Merci.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Fév - 16:27 par Bistrotier

Bonjour Carbone, toutes et tous, ton partage est intéressant et peut nous emmener loin...

C'est très possible que ce soit lié à l'exercice de la bougie.

Comme il l'a été dit, c'est un exercice rosicrucien fondamental qui possède de nombreuses facettes.
Par exemple la flamme peut être vue comme le symbole d'un processus alchimique en action: la transmutation.
C'est également un exercice de catharsis, c'est à dire de purification (καθαρός, catharos, en grec signifie "pur").
Son utilisation permet d'agir en nettoyant son aura et son corps psychique.
Or le premier effet libère une couche protective qui nous a fait refouler un certain nombre de choses durant notre incarnation. En effet, cette couche n'a plus sa raison d'être puisque notre puissance psychique est en train d'augmenter.
Par conséquent certaines choses remontent à la surface.
Certaines colères enfouies peuvent entrer dans ce cadre...
Parfois ce sont les symptômes finaux d'anciennes maladies qui surgissent.
Une fois une étudiante rosicrucienne affirmait: -"je vois des dragons"...
En fait c'était des monstres qu'elle avait créés étant petite pour jouer. Devenue grande elles avait cessé de les alimenter et les avait refoulés. Avec la montée en puissance liée au meilleur accord qu'elle cherchait à établir avec son Être intérieur, les monstres revenaient à la surface avant de disparaître...

Donc c'est très possible que des vieilles colères issues de frustrations enfouies resurgissent. Naturellement ce n'est pas pour les raviver, ni conserver la moindre rancune contre tel ou tel si le souvenir est précis.

Il est important de comprendre que les épreuves passées nous ont permis de nous construire et que l'adversité qui s'est manifestée à notre encontre était nécessaire. Par conséquent la personne qui a joué le rôle d'adversaire n'avait fondamentalement aucune importance. En l'absence de cette personne, il y en aurait eu une autre...

Je suis tenté de dire qu'il faudrait "pardonner"... Mais le pardon est très égotique...
Plus important consiste à bien faire la paix avec son Être intérieur en qui notre ego a souvent vu un adversaire...

Enfin, nous nous doutons que, vu son caractère fondamental, l'exercice de la bougie est évidemment un des premiers, sinon le premier par lequel il convient de commencer dans la démarche rosicrucienne!

Merci à toi et à toutes et tous.
Bien fraternellement

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 16 Fév - 2:24 par Lis

Salutations,

Tout d'abord, merci de bien prendre le temps de répondre aux messages. Cela est très certainement apprécié.

N'y a t-il pas autre moyen d'augmenter ce taux vibratoire que par l'encens? La fumée engendrée peut en incommoder certain. J'ai cru comprendre que certaine musique également y arrivait; non pas à faire de la fumée, mais concernant les vibrations. Razz

Serait-ce judicieux de méditer accompagné d'une musique de fond?

Bien à tous.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 16 Fév - 10:23 par Bistrotier

Bonjour Lis, toutes et tous,

Tu soulèves des points intéressants...

L'encens, contrairement à ce que mon message a pu laisser entendre, ne fait pas monter directement le taux vibratoire mais "contribue à ce qu'il nous soit possible de l'élever".

Il existe une vie invisible dans le monde astral et le parfum dégagé par la combustion de l'encens est en fait un cadeau aux entités invisibles afin qu'elles nous laissent travailler correctement et monter les vibrations dans le "temple" que nous commençons à former avec la bougie.
Pour donner une idée, c'est comme si nous nous installions dans un nouveau logement et que, pour commencer, nous organisions une réunion avec les voisins à qui nous offrions des petits gâteaux afin d'établir des relations de bon voisinage pour pouvoir vivre tranquillement.
Le parfum de l'encens est semblable à ces petits gâteaux et nous met en paix avec ces entités astrales pour pouvoir être tranquille à leur sujet et passer légitimement à un travail plus élevé.

Evidemment l'encens doit être de qualité et sa fumée ne doit pas nous incommoder. L'exercice n'est pas destiné à nous enfumer! Si c'est désagréable, il convient naturellement d'aérer! Ce n'est pas la fumée qui est utile (au contraire) mais le parfum qui se dégage!

La musique constitue un autre sujet. Elle établit un certain environnement astral. Elle permet par exemple une harmonisation qui peut réunir musiciens, compositeurs et auditeurs dans une commune inspiration. Il y a donc ainsi une adhésion à ce que l'on nomme un "égrégore".

La musique nous hisse assez facilement au niveau moyen de son égrégore. Cela peut constituer une préparation utile pour une personne qui viendrait d'un monde extérieur lourd et envahissant. Mais il ne faut pas que cet égrégore constitue un obstacle à notre travail psychique lequel doit nous conduire plus haut que les égrégores.

Par exemple, si nous utilisons le pouvoir cathartique (= purificateur, purgatif...) de la flamme, tout bruit extérieur est parasite et nous ne devons pas en tolérer un volontairement car nous détournerions totalement le sens de l'exercice. En effet au lieu de nous purifier, nous nous conditionnerions insidieusement à l'égrégore de la musique, ce qui serait naturellement à l'opposé de ce que nous cherchons!

En effet, au bout d'un certain temps nous ne pourrions plus méditer sans musique! Le risque serait naturellement de ne pas se rendre compte du fait que l'on "plafonne" et ce type de mauvaise habitude pourrait nous handicaper pendant des dizaines d'années!

Donc un grand merci pour avoir soulevé ces différents points si utiles pour prendre conscience du fait que l'exercice de la bougie nous permet petit à petit d'avancer dans la maîtrise d'un certain art...

Bonne continuation, bien fraternellement.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 16 Fév - 16:08 par Led_Gend

Il faut également évoquer le sujet du silence intérieur qu'il n'est pas forcément facile d' acquérir lorsque l'on fait cette exercice .Savoir arrêter de penser est tout un art et celui qui y parvient peut simplement mieux communiquer avec son Être Intérieur .

L'Être Intérieur est aussi un vaste sujet.Quel est Il ? Comment le reconnaître?

Bien Fraternellement .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 16 Fév - 19:40 par Bistrotier

Merci Led_Gend pour ces perches tendues!

Je me demandais pourquoi les rosicruciens ne parlent jamais de "silence intérieur".
En fait il convient d'apaiser le mental, mais sans le bloquer ou de l'inhiber.
Notre conscience ne doit pas être répressive!
C'est pourquoi les rosicruciens préfèrent parler de "paix mentale" puisque c'est de cela qu'il s'agit: parvenir faire taire le mental pour éviter son impérialisme...

Imaginons que le moteur d'une voiture ne puisse plus s'arrêter... Le conducteur ne peut pas vraiment maîtriser son véhicule.
Dans cette image le conducteur est la conscience et le moteur est le mental.

Bref, la paix mentale est une étape incontournable vers un étant que les rosicruciens nomme la "Paix profonde"...

L'Être intérieur est lui aussi un sujet incontournable...
C'est pourquoi il y a déjà un topic prévu à cet effet avec le point dans le carré!
http://bistrot-rose-croix.forumactif.org/f6-le-point-dans-le-carre-symbole-du-premier-degre-des-neophytes

Bien fraternellement

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 17 Fév - 17:16 par Mr.Carbone

Un petit message comme cela, serais-ce possible de connaitre la nuance entre silence / paix mentale ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 18 Fév - 1:05 par Bistrotier

Par exemple, il y a sur terre des animaux qui vivent naturellement un grand silence mental, mais ils n'ont pas la clarté et la capacité mentale d'un être humain avancé. Leur intelligence ne constitue donc pas un modèle pour nous!

Il faut comprendre que le mental n'est pas quelque chose de malsain.
C'est un outil magnifique dont il convient d'épanouir la lucidité, la profondeur de raisonnement qui doit être obtenue sans effort, la logique qui doit être rigoureuse, etc.
Mais les tendances impérialistes du mental doivent être contrôlées et cette maîtrise passe par un apaisement.

C'est important de ne pas cultiver des frustrations, et de répondre simplement aux questionnements que pose le mental. Les réponses se doivent d'être purement informatives et non dogmatique afin d'inciter toujours à une recherche intérieure plutôt qu'à susciter de nouvelles questions.
C'est pour cela que les Rosicruciens doivent toujours veiller à ne jamais freiner l'accès au savoir tant chez eux que chez les autres.

Le contrôle du mental ne doit pas l'inhiber, car c'est lui qui interprète les intuitions...
Donc pour répondre directement à ta question: le silence intérieur que nous cherchons à établir pour ouvrir notre réceptivité ne doit pas être obtenu par frustration du mental, mais en l'apaisant: l'objectif est simplement de contrôler ses pensées pour parvenir à une plus grande sérénité.
C'est ainsi, qu'au début de leur quête, les Rosicruciens aspirent à vivre en permanence dans un état particulier de grande sérénité qui est généralement nommé la "Paix Profonde".

Bien fraternellement et... avec tous mes vœux de Paix Profonde!

Revenir en haut Aller en bas

Message le Ven 20 Fév - 12:21 par CF

Bonjour Francis,

J'ai une petite question concernant l’utilisation de l'encens. Est ce que le changement d'encens s'impose ou est conseillé dans son évolution dans le travail?

Merci

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 20 Fév - 12:28 par Bistrotier

Bonjour Christian,
Les habitudes ont du bon dans le travail mystique car les bonnes habitudes permettent d'accélérer et de faciliter les choses.
Mais dans le cas de l'encens certaines mauvaises habitudes peuvent nous enfermer dans un processus dans lequel on se sortirait pas...
Reste donc à expérimenter un peu afin de savoir si les habitudes sont bonnes ou mauvaises...
Mais ce n'est qu'un avis général personnel.
Tu as peut être un questionnement plus précis...
Amitié fraternelle.
Francis

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum